Encore quelques semaines de patience avant de vous accueillir.

© Aki Lumi, Garden n°20, photographie, Galerie Francoise Paviot
 
Exposition

Sur les chemins du paradis

Exposition inaugurale

 

Sur les chemins du paradis montre la singularité d’un imaginaire qui n’est pas identique d’époque en époque ni de religion à religion et qui dépend intrinsèquement des sociétés dans lesquelles le paradis se représente.

Grâce à un parcours chrono-thématique, l’exposition présente une centaine d’œuvres de techniques, de datations et de provenances différentes : miniatures, manuscrits, peintures, céramiques, objets rituels, tapis, arts graphiques, antiques, photographies et vidéos. 

L’exposition donne l’occasion de découvrir des œuvres et des documents historiques et contemporains grâce à des prêts exceptionnels de musées nationaux français et étrangers, des fondations privées et des galeries dont la notoriété est mondiale.  

|
20 mars 2021 au 06 juin 2021
Cours des expositions

L’exposition inaugurale des Franciscaines

Forte d’une politique culturelle à la fois exigeante et accessible, Deauville s’est dotée d’un nouvel équipement innovant qui proposera dès mars 2021 une offre culturelle et événementielle à la fois riche et diversifiée. Lieu d’expositions, de spectacles, de rencontres, d’expérimentation et lieu de vie ouvert sur la ville, Les Franciscaines invitent artistes et visiteurs à y développer leur imaginaire. Offrant un écrin de choix aux collections du musée et de la médiathèque Les Franciscaines convient différentes formes artistiques à se rencontrer et à se nourrir mutuellement. 

Pour inaugurer Les Franciscaines, il fallait une exposition qui fasse date et constitue un manifeste, capable de donner à voir, d’un coup, le projet culturel de la ville.

Philippe Augier, Maire de Deauville

Fidèle à son histoire, faite de diversités culturelles et cultuelles, de croisements et de rencontres, Deauville invite au partage et à la réflexion, mettant à l’honneur aux Franciscaines les trois religions du Livre : judaïsme, christianisme et islam. Avec l’exposition « Sur les chemins du paradis », son ambition est de parcourir, aux côtés d’artistes de tout siècle et de toute région occidentale et orientale (Brueghel de Velours, Maurice Denis, Marc Chagall, Imran Qureshi, Mané-Katz…), la transcription historique et artistique des textes fondateurs du paradis, du mythe d’Enki en Mésopotamie à la figuration de l’Incarnation par Bill Viola. 
Il s’agit donc de cerner les influences, les échanges, l’interpénétration de codes iconographiques du IIIe millénaire avant J.C au XXIe siècle, sous le regard pluridisciplinaire des membres du Comité scientifique (Delphine Horvilleur, Jean-François Colosimo, Jacqueline Chabbi, Thierry Grillet, Gilles Chazal, Claire Decomps, Annie Vernay-Nouri) entourant le commissaire général, Régis Debray, et Lynda Frenois, commissaire scientifique et directrice du musée des Franciscaines.    


L’exposition elle-même, « Sur les chemins du paradis », est en soi une déclaration, un appel à la tolérance et à la compréhension mutuelle. L’exposition a ainsi vocation à montrer que les monothéismes partagent une ambition commune : tenter, à travers des récits paradisiaques, d’apporter la consolation à une humanité qui se sait mortelle.

Philippe Augier, Maire de Deauville

 

Sur les chemins du paradis

L’hypothèse que formule l’exposition est celle de l’historicité du paradis. Sur les chemins du paradis montre la singularité d’un imaginaire qui n’est pas identique d’époque en époque ni de religion à religion et qui dépend intrinsèquement des sociétés dans lesquelles le paradis se représente. 

Pas à pas, le parcours thématique de l’exposition nous conduit sur les chemins de l’au-delà des trois religions monothéistes, des traditions orales aux Textes fondateurs, de la Création au jardin d’Eden, du paradis terrestre à la Terre Promise et aux anges messagers, le comité scientifique composé d’historiens, d’iconographes, de philosophes et écrivains souhaite vous inviter à un voyage entre imaginaire collectif, croyance sincère, histoire de l’art et textes religieux, sans autre but que d’ouvrir vos sens et entrevoir un au-delà peint, rêvé, fantasmé, écrit. Ainsi, l’exposition est composée de manuscrits, de vidéos, de peintures, d’arts graphiques, d’objets d’art… autant de médiums pouvant illustrer la diversité, la richesse, l’audace, la fragilité des pensées et ambitions des artistes de tout siècle. 

L’exposition aura à cœur de tirer le fil jusqu’à notre temps, témoignant ainsi de la force et de la permanence, au cœur des sociétés sécularisées, de ces représentations du paradis. 

Évoquant quelques grandes expériences traduites poétiquement comme La Divine Comédie de Dante ou le voyage nocturne du prophète, l’art des jardins islamiques, ou encore les conceptions antiques du séjour des morts, l’exposition donne l’occasion de découvrir des œuvres et des documents, historiques et contemporains grâce à des prêts exceptionnels.

Cette exposition inaugurale s’envisage comme une expérience sensible, au gré  d’une programmation qui allie véracité scientifique et convivialité ; où le visiteur devient tour à tour spectateur et acteur, grâce une scénographie originale et à la confiance de prêteurs de renom parmi lesquels le Musée du Louvre (partenaire exceptionnel de l’exposition), le Musée d’Orsay, le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, la Bibliothèque nationale de France, l’Aga Khan Museum de Toronto, le Musée national d’Art Moderne, la Fondation Carmignac, le Centre national des arts plastiques, les musées des Beaux-Arts de Bordeaux, Nancy et Pau, la Badische Landersbibliothek de Karlsruhe…



Commissariat général 

Régis Debray, Philosophe et écrivain, membre de l’Académie Goncourt


Commissaire scientifique

Lynda Frenois, Directrice du Musée des Franciscaines

Comité scientifique 

Thierry Grillet, Directeur à la Diffusion culturelle, Bibliothèque Nationale de France
Jean-François Colosimo, Historien, théologien, directeur général des éditions du Cerf
Jacqueline Chabbi, Historienne agrégée d’arabe et docteur ès lettres, professeur honoraire des universités
Delphine Horvilleur, Rabin 
Aurélie Clémente-Ruiz, Directrice du département des expositions, Institut du Monde Arabe
Valérie Vesque-Jeancard, Ancienne Directrice générale déléguée de la RMN-GP
Annie Madet-Vache, Conservatrice adjointe au Musée national de la Marine

 

Galerie

Les partenaires et mécènes