< Retour
De 1875 à nos jours
L'histoire des Franciscaines

Nombre de pages de l’histoire des Franciscaines ont été écrites depuis 1875 à Deauville ; au fil des événements, des projets ou parfois des nécessités, les bâtiments ont déjà vécu diverses transformations. Voici quelques repères chronologiques.t

 
1875
La naissance des Franciscaines

Issues d’une famille de la Somme, Adèle, Joséphine et Marie-Antoinette Mérigault arrivent en Normandie en suivant leur père, capitaine des douanes à Dives puis à Trouville. Il se retire à Paris mais, après son décès, les trois sœurs décident de revenir à Trouville. 

Pieuses, elles décident de s’engager dans les œuvres de charité et décident de fonder un hôpital destiné aux marins et d’aider également les orphelins des marins disparus en mer. 

Elles se tournèrent en 1875 vers Deauville qui disposait alors de terrains libres de part et d’autre de l’église

1875
Un orphelinat pour les filles de marins

Après avoir construit le premier bâtiment, elles transformèrent leur projet en orphelinat pour les filles de marins et les religieuses Franciscaines du Perrou acceptent de s’en occuper. Quatre sœurs arrivent le 29 juin 1878.  Elles doivent d’emblée prendre en charge une dizaine de fillettes. 

Après des débuts difficiles, les sœurs reçoivent l’accord de Monseigneur Hugonin, Evêque de Bayeux et de Lisieux en 1881 pour fonder la communauté des Franciscaines de Notre-Dame de la Pitié de Deauville.

© Fonds Hamel
1883
L’orphelinat Saint-Joseph

L’orphelinat prend officiellement le nom d’Orphelinat Saint-Joseph. La chapelle des sœurs, le porche, le hall et un réfectoire en annexe de l’orphelinat sont construits.

1914
La Grande Guerre

L’orphelinat est transformé en hôpital auxiliaire. Il est alors complètement équipé par la Croix-Rouge et se spécialise en 1916 en centre d’ophtalmologie. 

Après avoir soigné plus de mille blessés, l’hôpital ferme le 1er janvier 1919 et retrouve sa fonction d’orphelinat. Avec l’important surplus de matériel médical appartenant à la Croix-Rouge, le comité local fonde un dispensaire dans l’orphelinat. 

© Collection APCTF
1929
La salle Jeanne d’Arc

Construction de la salle Jeanne d’Arc, salle de spectacles et de cinéma, à l’arrière du bâtiment principal.

© Artaud Père et fils éditions
1931
Création de la clinique

Les sœurs Franciscaines décident de construire une clinique. Elle comportait 28 lits répartis entre l’entresol et le premier étage. Des sœurs occupaient des cellules sous le toit. 

© Fonds Hamel
1939-45
La guerre & l’Occupation

Les sœurs Franciscaines décident de construire une clinique. Plus d’une centaine de religieuses prennent en charge le dispensaire, resté en activité durant toute la guerre et l’occupation allemande. 

Création d’une école enfantine et primaire pour filles. Création d’une école ménagère pour filles et de trois sections : Certificat d’études, CAP ménager, CAP couture.

© Collection APCTD
1974
Collège & Lycée Saint-Joseph

L’orphelinat devient Lycée d’Enseignement Professionnel, sous contrat avec l’Etat.

2008
Un nouveau couvent

Un nouveau couvent et une chapelle ont été construits pour les sœurs (entre 2008 et 2010) sur l’emplacement du potager. Plusieurs vitraux dont le grand vitrail de l’ancienne chapelle sont déposés et intégrés dans ce nouveau bâtiment.

© Delphine Barré
2011
Déménagement

Le 15 décembre 2011, les sœurs quittent le bâtiment historique et emménagent dans le nouveau couvent. 

© Sandrine Boyer Engel
2012
Acquisition par la Ville

La Ville de Deauville manifeste son intérêt pour l'acquisition du couvent, du pavillon Bestia-Monrival et de l'aumônerie de la Congrégation des sœurs Franciscaines à Deauville. 

2013, le Festival de résidence photographiques de Deauville Planche(s) Contact investit les salles du rez-de-chaussée et la chapelle, où il y est également donné deux représentations du "Journal d'un fou" de Gogol (2014).

© Stéphanie Chéron
2014-2015
Concours le projet culturel

Remise du programme architectural, technique et scénographique du concours de Maîtrise d'œuvre pour la réalisation d'un équipement culturel sur l'ancien site de la congrégation des sœurs Franciscaines à Deauville. 

L'agence Moatti & Rivière est lauréate du concours d'architecture au mois de juin 2015.

© Moatti Rivière
2018
Début du chantier

Le chantier des Franciscaines est lancé et les travaux débutent au mois de janvier 2018

© C POD
Printemps 2021
Ouverture au public

Les Franciscaines ouvrent au public et présente leur exposition inaugurale : Sur les chemins du paradis.

Garden 20 © Galerie Françoise Paviot Aki Lumi