| Visite guidée et visite libre disponibles sur réservation |

Les auteurs et artistes invités

 

Les écrivains et illustrateurs

 

AKIRA MIZUBAYASHI

Écrivain et universitaire japonais, Akira Mizubayashi est né en 1951.

Il est l’auteur de plusieurs livres écrits en français parus aux éditions Gallimard, dont Une langue venue d’ailleurs (2011), Mélodie, Chronique d’une passion (2013) , Petit éloge de l’errance (2014), Un amour de Mille-Ans (2017) et Dans les eaux profondes paru aux éditions Arléa en 2018.

Son dernier roman, Âme brisée (Gallimard, 2019) est lauréat du Prix Livres & Musiques - Deauville 2020.

Charles Berberian © Droits réservés

CHARLES BERBERIAN

Charles Berberian, dessinateur et scénariste de bande dessinée passe sa jeunesse au Liban puis entame des études d'art à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. En 1983, c'est la rencontre avec Philippe Dupuy et le début d'une collaboration. Ensemble, sous le nom de Dupuy-Berberian, ils publieront plus de 25 albums et de nombreux travaux d'illustration.

En 2008, ils sont récompensés par le Grand Prix de la Ville d'Angoulême. Charles Berberian est aussi attiré par la musique, qu'il apprécie comme auditeur (voir l'anthologie de ses propres dessins de pochettes d'albums et de compilations, Playlist (Naïve, 2004) et La Française Pop (Hélium, 2015) ) et comme musicien.

A l’invitation de Livres & Musiques de Deauville, Charles Berberian se lance dans un nouveau projet : la rencontre dessinée mêlant récits, anecdotes, dessins et musiques.

© MF Couret

CLAIRE JULLIARD

Journaliste littéraire née à Paris, Claire Julliard a longtemps été nègre dans l’édition.

Elle a notamment publié plusieurs livres pour la jeunesse à L'Ecole des loisirs. Accueillie à Deauville pour sa biographie de Boris Vian (Folio, 2007), elle a publié : Les Scandales littéraires (Librio, 2009), L’Oie sur un lac gelé (Leo Scheer,2011), Les Hors-Venus (Belfond, 2016).

Son nouveau roman, Little Louis (Le mot et le reste, 2020) est finaliste du Prix Livres & Musiques - Deauville 2021.

© Francesca Mantovani

THOMAS SNEGAROFF

Thomas Snégaroff, né en 1974, journaliste et historien français, enseigne à Sciences Po-Paris. Spécialiste des États-Unis contemporains, il est consultant à la télévision et la radio.

En 2008, il codirige avec François Durpaire L'unité réinventée. Les présidents américains face à la nation (Ellipses). Il coécrit également avec ce dernier, Les États-Unis pour les Nuls (First,2012).

Son premier roman, Putzi : le pianiste d’Hitler (Gallimard, 2020) est finaliste du Prix Livres & Musiques - Deauville 2021.

© Raphaël Gaillarde

PIERRE FILOCHE

Pierre Filoche est né le 22 février 1951 à Châtellerault. Titulaire d'une maîtrise de droit et d'un DESS en sciences politique, il se passionne pour l'écriture.

Auteur de nouvelles et romans policiers, il a participé en 1998 à l'aventure du Poulpe avec Eros les tanna tous.

Son nouveau roman, Ce bel été 1964 (Serge Safran, 2020) est finaliste du Prix Livres & Musiques - Deauville 2021.

© François Grivelet

JEAN-PIERRE MONTAL

Né en 1971, Jean-Pierre Montal est éditeur (cofondateur des éditions Rue Fromentin) et écrivain.

Il a publié en 2013, Maurice Ronet : Les vies du Feu Follet aux éditions Pierre-Guillaume de Roux. Les Années Foch (Pierre-Guillaume de Roux, 2015) est son premier roman, suivi de Les leçons du vertige (Pierre-Guillaume de Roux,2017) et de 100 courts chefs-d’œuvre (La Table ronde, 2018).

Son nouveau roman, La nuit du 5-7 (Séguier, 2020) est finaliste du Prix Livres & Musiques - Deauville 2021.

Jean-Pierre Montal © François Grivelet

JEAN-BAPTISTE ANDREA

Jean-Baptiste Andrea était réalisateur scénariste.

Avant de se lancer dans l’écriture : un premier roman, Ma reine (L’Iconoclaste, 2017) a obtenu 12 prix littéraires dont le Femina des lycéens et le Prix du premier roman puis, , Cent millions d’années et un jour (L’Iconoclaste, 2019).

Son troisième roman, Des diables et des saints (L’Iconoclaste, 2021) est lauréat du Prix Livres & Musiques - Deauville 2021.

© Patrick Swirc 2020

JUDITH PERRIGNON

Journaliste, romancière et essayiste. Après avoir travaillé pour Libération, elle est désormais journaliste indépendante, et collabore notamment avec M le Magazine du Monde, et France Culture.

Elle est l’auteure de plusieurs biographies, essais et romans, tels que C’était mon frère : Théo et Vincent van Gogh (L’Iconoclaste, 2006), Les Faibles et les Forts (Stock 2013), Victor Hugo vient de mourir (L’Iconoclaste, 2015), ou L’Insoumis (Grasset, 2019).

Son nouveau roman, Là où nous dansions (Rivages, 2021) est finaliste du Prix Livres & Musiques - Deauville 2021.

©  Francesca Mantovani-éditions Gallimard

MAYLIS DE KERANGAL

Née à Toulon en 1967, Maylis de Kerangal a grandi au Havre. Elle a étudié les sciences humaines, la philosophie, l'ethnologie, l'Histoire et l'anthropologie à Paris. Editrice de guides de voyage, puis de documentaires pour la jeunesse. Elle crée en 2004 les éditions du Baron Perché, spécialisées dans la jeunesse.

Autrice d'une dizaine d’ouvrages, le grand public la connaît pour trois de ses romans parus aux éditions Verticales : Corniche Kennedy, paru en 2008 et adapté au cinéma par Dominique Cabrera ; Naissance d'un pont, Prix Médicis 2010 ; et Réparer les vivants (2014) qui a obtenu de nombreux prix et qui fut adapté au théâtre et au cinéma par Katell Quillévéré en 2016. 

Son nouveau livre, Canoës, vient de paraître aux éditions Verticales (2021).

© Droits réservés

MARC LIZANO

Dessinateur, illustrateur et scénariste pour la presse, l’édition jeunesse ou la bande dessinée.

L’enfant cachée (Le Lombard, 2012), album primé à de nombreuses reprises et publié dans de nombreux pays, L’île au trente cercueils (Soleil, 2011), Le cheval d'orgueil (Soleil, 2016) ou la réédition de La petite famille aux éditions de la Gouttière, éditeur chez qui il publie également, Père et fils (2017) ainsi que la série, La pension Moreau.

Il a aussi été éditeur (Gargantua) et enseignant. Il travaille actuellement sur l'adaptation d'un roman de Yaël Hassan, Un grand père tombé du ciel (Steinkis 2022).

© Droits réservés

FRED COCONUT

Fred Coconut, de son vrai nom Friedrich Kokosnuss, est un dessinateur français de bande dessinée. Né le 22 mai 1970 à Buenos Aires, il passe son enfance en Argentine et arrive à Béthune (France) à l'âge de 12 ans. Il publie ses premiers dessins dans le journal du collège, ainsi que dans la revue catholique Les Petits Frères.

À partir de 1995, il crée les éditions de bande dessinée Grafouniages. Fred Coconut dessine des livres pour enfants, des albums de BD et des dessins d’humour pour ados et adultes, mais également un guide « touristico-humoristique » et deux ballades photographiques.

Il réalise aussi des caricatures en direct et des animations graphiques en milieu scolaire, médiathèques ou lors de Salon ou Festival.

© Droits réservés

MAXIME COCONUT

Maxime Coconut, marche sur les traces de son père, Fred Coconut.

A 17 ans il dessine un premier livre : Les Virelangues dans l’alphabet (Grafouniages, 2015), écrit par Catherine Cahard.

Après Les Zextraterestres (Grafouniages, 2015), dont il signe textes, dessins et couleurs, et après Suivez la flèche (Grafouniages, 2017), sort cet été 2021 un second livre-jeu : Le labyrinthe de pages.

Clémentine Deroudille, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

CLEMENTINE DEROUDILLE

Clémentine Deroudille est commissaire d’expositions, auteure et réalisatrice.

En 2011, elle a conçu l’exposition Brassens ou la liberté à la Cité de la Musique Paris aux côtés de Joann Sfar mais aussi l’exposition Brassens au château de Malbrouck l’année suivante. Elle est aussi l’auteure du livre Brassens ou la Liberté avec Joann Sfar, (Dargaud, 2011), Brassens, le libertaire (Découvertes/Gallimard, 2011) et a aussi réalisé un DVD d’archives sur le chanteur édité aux éditions de l’INA. En 2021, elle participe à son centenaire en recréant l’univers Brassens sur un bateau Roquerols arrimé dans le port de Sète et en montant une exposition à Montpellier.

Clémentine Deroudille a aussi écrit plusieurs films documentaires et a réalisé en 2016, Robert Doisneau ou le révolté du merveilleux (Day For Night/Arte/Jour2fete), laurier de la première œuvre.

Michel Lécureur, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

MICHEL LECUREUR

Michel Lécureur, est né à Deauville et vit au Havre.

Il est le biographe de Marcel Aymé, Raymond Queneau, René Fallet, Barbey d´Aurevilly et d´un essai sur Guy de Maupassant (Orep, 2009). Ami posthume de René Fallet, il lui rend visite chaque année dans son cimetière de Thionne.

Il a ré-édité Les chroniques littéraires de René Fallet publiées entre 1952 et 1956 dans le Canard Enchainé. Michel Lécureur est membre du Prix René Fallet.

Vincent Lisita, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

VINCENT LISITA 

Né en 1977, Vincent Lisita est historien d'Art et enseignant. Il étudie l’œuvre et la biographie de Charles Trenet depuis près de trente ans.

En 2013, il publie Trenet méconnu aux éditions Les Échappés. En 2018, il publie La Vie qui va (Robert Laffont) qui réalise l’un des derniers rêves de Cabu : illustrer les meilleurs textes de Charles Trenet.

 

 

 

 

Les musiciens et comédiens

 

Maissiat, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

MAISSIAT

Depuis la sortie de Tropiques en 2013, Maissiat ne cesse de tracer le sillon d’une chanson pop française puissante et délicate.

Après Grand Amour, son deuxième album, l’autrice-compositrice-interprète explore une autre forme scénique : la lecture musicale et a imaginé en 2020, la mise en musique du recueil Le Deauville intime de… Elle se voit confier depuis 2016 des cartes blanches régulières à la Maison de la poésie à Paris.

Emmanuel Noblet, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

EMMANUEL NOBLET

Comédien dans le répertoire classique et contemporain, Emmanuel Noblet a travaillé avec Catherine Hiegel dans Le Bourgeois Gentilhomme avec François Morel et tourne au cinéma dans La Conquête de Xavier Durringer, La fille de nulle part de Jean-Claude Brisseau (Léopard d’Or 2012) et Chic de Jérome Cornuau au côté de Fanny Ardant. 

Son adaptation-mise en scène-interprétation du roman Réparer les vivants de Maylis de Kerangal, présenté à Deauville en 2019, lui a valu le Molière du Seul-en-scène 2017.

Nicolas Gabet, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

NICOLAS GABET

Nicolas Gabet étudie le piano pendant 15 ans au Conservatoire d'Asnières sur Seine, sa ville natale. A l'adolescence, les compositions classiques cèdent peu à peu la place à des musiques de tous horizons auprès de différents artistes qu'il accompagne en studio et sur scène.

 

 

Christophe Pizy, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

CHRISTOPHE PITZY

Né en 1970 à Caen, Christophe Pizy reçoit une formation musicale classique en classe de violoncelle durant 5 ans au Conservatoire de Caen.

Jusqu'en 1999 il devient auteur, chanteur et bassiste dans différentes formation de rock, tout en menant ses études de musicologie à l'Université de Rouen. Il crée le journal satirique caennais La Teurgoule.

En 2009 il entreprend une étude musicologique autour des vestiges instrumentaux, basée sur le travail des archéologues. Son travail est fondé sur la découverte et la pédagogie à destination de tous les publics.

Jérémie Rhorer, festival Livres et Musiques, Les Franciscaines Deauville

JEREMIE RHORER

Jérémie Rhorer se forme au Conservatoire de Paris en clavecin, flûte, théorie et composition. Ses professeurs et mentors ont été Thierry Escaich, Emil Tchakarov, William Christie et Marc Minkowski.

Formé à la direction d’orchestre par Emil Tchakarov, il fonde sur ses conseils l’orchestre « Les Musiciens de la Prée » à la tête duquel il dirige une cinquantaine de concerts. Il devient l’assistant de Marc Minkowski  puis de William Christie.

En 2005, Jérémie Rhorer cofonde « Le Cercle de l’Harmonie », un ensemble sur instruments d’époque qui s’intéresse principalement au répertoire de la fin du XVIIIe siècle. Découverte par un large public en 2006 grâce au Festival International d’Opéra Baroque de Beaune et au Festival de Pâques de Deauville, cette formation permet au jeune chef d’être invité à diriger les opéras des  festivals de Salzbourg, Glyndebourne, Aix en Provence ainsi qu’à l’Opéra-Comique, The Lincoln Center, Wiener Staatsoper et le Théâtre de la Monnaie à Bruxelles.

Parallèlement à la direction d’orchestre, Jérémie Rhorer est compositeur.

Nicolas Contant, festival Livres et Musiques, Les Franciscaines Deauville

NICOLAS CONTANT

Nicolas Contant aka CASAGRANDE, chante des popsongs d’inspiration anglo-saxonne en français. Ses inspirations tournent autour de l’enfance, des animaux et des végétaux.

Lucane (2019) est le premier album de CASAGRANDE.

 

Hikmet Thiery, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

HIKMET THIERY

Hikmet Thiery étudie le trombone dès l’âge de 8 ans au CRR de Boulogne-Billancourt.

Il commence le piano jazz à 13 ans, puis se produit avec son trombone dans des formations franciliennes. Par la suite, il intègre des sections de cuivre dans divers groupes de jazz, salsa, ska, chanson. Il débute en 1999 une formation Jazz à l’American School of Modern Music ainsi qu’au CRD Val Maubuée (Noisiel) et obtient un DEM de Jazz en 2007 dans la classe de Guy Figlionlos.

Concerts à Paris et en province, festivals de jazz (Montreux, Enghien, Jazz sous les pommiers,…), tournées internationales . Séances d’enregistrements pour différents groupes (Roseaux feat. Aloe Blacc, Phoenix, Ocho Y Media, Guarachando, Sébastien Tellier,…). Depuis 2004, il se produit avec le Crazy Big Band, Ultraïa Octet, le Noukash Orchestra, et un groupe de chanson francilien, Lou Casa.

La Mauvaise Réputation, festival Livres et Musiques 2021, Les Franciscaines Deauville

LA MAUVAISE REPUTATION

Toute l'œuvre de Brassens est imprégnée de l'admiration qu'il porte aux poètes : Il a eu le mérite rare de faire applaudir sur les scènes de music-hall François Villon, Francis Jammes, Lamartine, Richepin, Victor Hugo, Paul Fort … qu'il a mis en musique. C'est ce répertoire que Cécile Brunel et sa Mauvaise réputation revisitent.

Séduits par la gouaille inégalée du grand Georges, La mauvaise Réputation, depuis déjà 15 ans, chante Brassens. Portée par la voix et l'interprétation de Cécile Brunel avec Bertrand Lemarchand à l'accordéon et Xavier Milhou à la contrebasse, ils font passer sur ce répertoire un souffle de jeunesse qui le renouvèle sans le trahir.